Performance

Améliorer la santé, partout, chaque jour

Notre mission est d’apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre. Pour encourager des consommations plus saines et plus durables, nous agissons à la fois sur les produits et sur les choix alimentaires. En ce qui concerne les produits, nous avons créé une gamme unique de catégories de produits tournées vers la santé et nous nous efforçons d'optimiser en permanence le profil nutritionnel de nos offres. Nous nous appuyons aussi sur notre connaissance approfondie des habitudes alimentaires et des traditions culturelles locales, pour innover et offrir davantage de choix avec des produits plus sains. Au-delà des produits, nous investissons dans des programmes et services avec nos partenaires pour encourager les individus à adopter de meilleures pratiques alimentaires.

Notre mission est d’apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre. Pour encourager des consommations plus saines et plus durables, nous agissons à la fois sur les produits et sur les choix alimentaires. En ce qui concerne les produits, nous avons créé une gamme unique de catégories de produits tournées vers la santé et nous nous efforçons d'optimiser en permanence le profil nutritionnel de nos offres. Nous nous appuyons aussi sur notre connaissance approfondie des habitudes alimentaires et des traditions culturelles locales, pour innover et offrir davantage de choix avec des produits plus sains. Au-delà des produits, nous investissons dans des programmes et services avec nos partenaires pour encourager les individus à adopter de meilleures pratiques alimentaires.

Pour plus d'informationsTéléchargements

Danone est convaincue qu’apporter la santé par l’alimentation est une nécessité et relève de sa responsabilité. La sédentarisation croissante des populations et l’adoption d’habitudes alimentaires moins saines ont conduit à l’émergence de problèmes de santé publique majeurs. Dans ce contexte, Danone encourage des habitudes alimentaires meilleures pour la santé et pertinentes pour les consommateurs.

L’alimentation dépasse la simple notion de nutrition et prend aussi en considération le goût et les dimensions sociale et culturelle. Par l’alimentation, Danone peut jouer un rôle important en encourageant l’adoption d’habitudes alimentaires qui contribuent à préserver la santé de chacun tout en ayant un impact positif pour la planète.

Illustrant son engagement dans la Révolution de l’Alimentation, Danone a renforcé sa charte “Nutrition & Santé”. En décembre 2016, l’entreprise s’est fixé une nouvelle ambition en publiant six engagements en nutrition assortis d’objectifs quantifiables et délimités dans le temps, afin d’en évaluer la performance.

 

     

    NOTRE PERFORMANCE 2018

    Avoir une bonne compréhension du contexte nutritionnel local, des enjeux majeurs de santé publique, des pratiques alimentaires et des aspects socio-culturels de l’alimentation, dans tous les pays où nous sommes présents, est essentiel pour définir des stratégies locales adaptées et un portefeuille de produits qui favorisent une alimentation plus saine.

    Pour Danone, l’alimentation dépasse la simple notion de nutrition. C’est pourquoi, nous continuons de nous appuyer sur notre connaissance approfondie des habitudes alimentaires et des traditions culturelles locales, comme illustré par notre Engagement Nutritionnel n°3, afin d’avoir un impact fort en encourageant de meilleures habitudes alimentaires.

    D’ici à fin 2020, dans les pays majeurs pour notre activité, nous aurons établi et publié les résultats des programmes de recherche menés avec des experts locaux pour appréhender au mieux les cultures et les habitudes alimentaires.

    NUTRIPLANET

    Le programme « Nutriplanet » permet d’acquérir une connaissance fine des contextes locaux sur tous les aspects de l’alimentation. Il repose sur des analyses complètes des contextes locaux en matière de nutrition-santé, sur la base d’une revue de la littérature scientifique, enrichie par des entretiens avec des experts et leaders d’opinion du pays.

     

    En lien avec ce programme, à fin 2018, au total :

     

    57

    pays étaient couverts par des études approfondies des contextes locaux en matière de nutrition et de santé (valeur identique en 2017).

    HABITUDES ALIMENTAIRES

    L’acquisition de données de consommation récentes et quantifiées, sur plusieurs jours, permet d’analyser les dynamiques de consommation. Les données portent sur la totalité de la diète ou seulement sur les fluides, selon les pays.

     

    11

    pays étaient couverts par des données détaillées concernant les apports alimentaires sur la totalité de la diète, ou par des données spécifiques concernant la consommation de fluides à fin 2018.

    ASPECTS SOCIAUX ET CULTURELS DE L’ALIMENTATION

    Analyse des normes sociales du « manger » et du « boire », et des représentations associées. Les études sur les aspects sociaux et culturels de l’alimentation sont réalisées en collaboration avec des experts académiques, au moyen des méthodes scientifiques de la socio-anthropologie de l’alimentation.

     

    10

    pays font l’objet d’études axées sur les aspects sociaux et culturels de l’alimentation à fin 2018.

    TRAVAILLER AVEC DES EXPERTS

    Danone co-développe son approche en matière de nutrition et de santé en collaborant avec des experts locaux. .

     

    134

    comités d’experts étaient actifs dans les filiales de la scorecard “One Health” à la fin de l’exercice 2018 (contre 132 en 2017).

    Au fil des années, Danone s’est retiré des catégories de produits considérées comme peu bénéfiques pour la santé (biscuits, boissons alcoolisées, sauces…) et a investi dans des catégories saines (nutrition infantile, nutrition médicale, produits d’origine végétale…).

     

    89 %

    des volumes vendus en 2018 correspondent à des catégories saines (contre 88 % en 2017).

    Le périmètre concerné inclut les catégories suivantes : eau, yaourts, laits et autres produits laitiers de consommation quotidienne, boissons sans sucres, les produits de nutrition infantile (à l’exception des biscuits et boissons pour enfants de moins de 3 ans) et de nutrition médicale. Les autres catégories concernent essentiellement des boissons à faible teneur en sucres et des produits « plaisir » de consommation occasionnelle. Cet indicateur est calculé sur le périmètre de la scorecard « One Health ».

     

    Pour améliorer la qualité nutritionnelle des produits, Danone s’appuie sur des cibles nutritionnelles ambitieuses continuellement mises à jour. Danone déploie des cibles nutritionnelles complètes depuis 2005, qui ont été revues en 2016 et rendues publiques. Elles servent désormais de référence pour l'Engagement Nutritionnel n°1 de Danone.

    PERFORMANCE 2018
    78 %

    des volumes de produits vendus en 2018 sont conformes aux cibles nutritionnelles 2020 de Danone (contre 73 % en 2017)

    OBJECTIF
    100 %

    des produits de Danone conformes aux cibles nutritionnelles à fin 2020

    L’indicateur est calculé sur le périmètre de la scorecard « One Health ».

     

    81 %

    des volumes de produits vendus à fin 2018 sont sans sucres ajoutés.

    L’indicateur est calculé sur le périmètre de la scorecard « One Health », pour les catégories de produits pour lesquelles cela est pertinent : le Pôle Produits Laitiers et d'Origine Végétale (les produits d’origine végétale ne sont à date pas inclus), pour les produits de nutrition infantile, pour les Eaux et Aquadrinks.

     

    85 %

    des entités ont un plan de reformulation actif en ligne avec les cibles nutritionnels 2020, revu par leur Comité de Direction (Périmètre Danone Way, voir Note Méthodologique et plus d'informations sur Danone Way dans la section Etre certifié B Corp).

     

    10 %

    des volumes de produits vendus ont été améliorés sur le plan nutritionnel en 2018 (contre 21 % sur les trois années 2015-2017).
    L’indicateur est calculé sur le périmètre de la scorecard « One Health », pour les catégories de produits pour lesquelles cela est pertinent : le Pôle Produits Laitiers et d'Origine Végétale (les produits d’origine végétale ne sont à date pas inclus), pour les produits de nutrition infantile et pour les Aquadrinks sucrés.

     

    25 %

    des volumes de produits vendus en 2018 sont des produits fortifiés (contre 30 % en 2018).

    L’indicateur est calculé sur le périmètre de la scorecard « One Health », pour le Pôle Produits Laitiers et d'Origine Végétale (les produits d’origine végétale ne sont à date pas inclus).

    Au-delà de la qualité nutritionnelle des produits, Danone considère qu’une expérience de consommation agréable est indispensable pour encourager des habitudes alimentaires meilleures pour la santé, et plus durables.

    Ainsi, Danone s’attache à concevoir des produits offrant des choix plus sains et qui associent deux critères : une expérience produit supérieure pour le consommateur (voir la section Redonner tout son plaisir à l’alimentation en innovant sans cesse) et une qualité nutritionnelle supérieure, par rapport aux alternatives les plus couramment consommées.

     

    Dans le cadre de son Engagement Nutritionnel n°2, Danone s’est engagé à concevoir des alternatives plus saines et pertinentes pour les consommateurs. D’ici fin 2020, Les marques phares de Danone proposeront des alternatives plus saines pour les consommateurs.

     

    En 2018, des nouvelles offres de produits nature ont été lancées, au Canada (Oikos), en Espagne (YoPro), en France (Le Bio), au Portugal et en Espagne (Activia), en Bulgarie (Activia), en Corée (Greek), et la gamme « Danone du Monde » a été lancée en France et en Italie.

    INFORMATION NUTRITIONNELLE

    Danone soutient toutes les initiatives visant à mieux informer les consommateurs et à leur permettre de devenir acteur de leur propre santé.

    Dans le cadre de son Engagement Nutritionnel n°6, Danone s’est engagé à adopter un étiquetage nutritionnel approprié pour inciter les consommateurs à des pratiques plus saines. D’ici fin 2020, tous les volumes de produits vendus feront l’objet d’une information nutritionnelle pertinente, par différents moyens, pour guider le consommateur, en particulier concernant les portions recommandées (1).


    (1) Périmètre : tous les pays, tous les Pôles, tous les produits, à l’exception de l’eau conditionnée et d’autres exceptions (limitées).

     

    99 %

    des volumes vendus en 2018 ont une information nutritionnelle sur l'emballage (valeur identique en 2017).

    L’indicateur est calculé sur le périmètre de la scorecard « One Health », pour le Pôle Produits Laitiers et d'Origine Végétale (les produits d’origine végétale ne sont à date pas inclus), le Pôle Nutrition Spécialisée et les Aquadrinks (indicateur non pertinent pour les eaux qui relèvent d'une réglementation à part).

     

    100 %

    des volumes vendus en 2018 ont une information nutritionnelle "off pack" (par exemple sur internet ou via un numéro vert) (valeur identique en 2017).

    L’indicateur est calculé sur le périmètre de la scorecard « One Health », pour le Pôle Produits Laitiers et d'Origine Végétale (les produits d’origine végétale ne sont à date pas inclus), le Pôle Nutrition Spécialisée et les Aquadrinks (indicateur non pertinent pour les eaux qui relèvent d'une réglementation à part).

     

    73 %

    des volumes des produits vendus en 2018 présentent une indication de la taille de portion (produit présenté en portion individuelle et/ou avec indication claire de la taille d'une portion sur l'emballage) (74 % en 2017).

    L’indicateur est calculé sur le périmètre de la scorecard « One Health », pour le Pôle Produits Laitiers et d'Origine Végétale (les produits d’origine végétale ne sont à date pas inclus), les produits de nutrition infantile et les Aquadrinks (indicateur non pertinent pour les eaux qui relèvent d'une réglementation à part et pour la nutrition médicale, 100 % est appliqué par définition car les produits sont prescrits par des professionnels de la santé et que l'étiquetage doit respecter la législation locale).

     

    Danone considère qu’un étiquetage nutritionnel en face avant de l’emballage peut guider les consommateurs à faire des choix plus sains et mieux informés. L’entreprise soutiendra les systèmes d’étiquetage nutritionnel fondés sur la science et qui se sont révélés utiles au consommateur.

     

    53 %

    des volumes vendus en 2018 ont une information nutritionnelle en face avant de l’emballage.

    L’indicateur est calculé sur le périmètre de la scorecard « One Health », pour le Pôle Produits Laitiers et d'Origine Végétale (les produits d’origine végétale ne sont à date pas inclus) et les Aquadrinks, en excluant les pays où la réglementation interdit la publication de cette information. Le périmètre de cet indicateur, qui concernait seulement l’Europe, a été étendu au monde entier en 2016.

     

    En Europe, par exemple, Danone soutient le système d’étiquetage nutritionnel Nutri-Score, reconnu par l’OMS Europe. Il s’agit d’un système robuste, fondé sur des faits scientifiques, testé par le consommateur, et qui synthétise la qualité nutritionnelle d’un produit (pour 100g) par des indicateurs et des couleurs (de A à E, et de vert à rouge).

    Il favorise une vision positive de l'alimentation, en équilibrant les nutriments à limiter (sucres, sel, matières grasses et matières grasses saturées) et les nutriments à favoriser (fibres, protéines…).

    Suite à la décision du gouvernement français d’adopter le Nutri-Score en tant que programme national d’étiquetage nutritionnel, Danone l’applique progressivement à son portefeuille de produits laitiers frais en France. En 2019, le déploiement englobera également les produits laitiers frais de Danone en Allemagne, en Autriche, en Belgique, en Slovénie et en Suisse.

    PRATIQUES D’ENTREPRISE RESPONSABLES

    Adopter des pratiques de marketing responsable est essentiel pour encourager des habitudes alimentaires plus saines, en particulier chez les enfants qui en bénéficieront tout au long de leur vie.

    Danone contribue à faire évoluer les pratiques en prenant part à des engagements intersectoriels volontaires, en participant à des Chartes d’engagement locales (Pledges), telles que le pledge européen (EU Pledge) en faveur d'un marketing responsable vis-à-vis des enfants, et en prenant des engagements spécifiques supplémentaires, notamment en matière de soutien à l'allaitement maternel.

    Dans le cadre de son Engagement Nutritionnel n°5, Danone va mettre en place des pratiques de communication responsable, particulièrement vis-à-vis des enfants. D’ici à fin 2020, chaque pays où Danone opère s’est engagé à publier et mettre en œuvre une politique locale relative aux pratiques de marketing responsable. Ces politiques comprendront, entre autres, l’engagement de Danone sur les substituts du lait maternel.

     

    98,4 %

    le taux de conformité 2018 aux critères du pledge européen des publicités télévisées de Danone sur les 7 pays audités (Allemagne, Espagne, France, Hongrie, Italie, Royaume-Uni et Portugal).

     

    100 %

    le taux de conformité aux critères du pledge européen des sites Internet des filiales (8 sur 8) et des profils de marque sur les réseaux sociaux (4 sur 4) sur les 8 pays audités (Allemagne, Belgique, Bulgarie, France, Espagne, Grèce, Italie et Suède).

     

    3 253

    salariés ont reçu une formation sur la politique de Danone relative au marketing des substituts du lait maternel.

     

    Pour plus d’informations sur nos pratiques de marketing responsable, voir Danone.com.
            

    Danone met en place des partenariats et rejoint des mouvements existants pour contribuer ensemble aux défis locaux de santé publique. Nous participons à l’élaboration conjointe de services et de programmes d’éducation qui peuvent avoir une incidence positive sur la santé et le bien-être des collectivités et des individus partout dans le monde, y compris pour nos salariés.

     

    Dans le cadre de son Engagement Nutritionnel n°4, Danone s’est engagé à relever des défis de santé publique partout où l’Entreprise peut, avec ses partenaires, avoir un impact significatif. D’ici à fin 2020, dans 15 pays majeurs pour son activité, l’Entreprise aura contribué à une cause de santé publique locale via un programme d’actions.

     

    92 %

    des entités se sont engagées à agir en faveur d’une cause de santé publique (Périmètre Danone Way, voir Note Méthodologique et plus d'informations sur Danone Way dans la section Être certifié B Corp).

     

    75 %

    des entités ont eu au moins une action active en lien avec leur cause (i.e un programme, un service…) au cours de l’année et pour laquelle elles ont quantifié le nombre de personnes ayant pu en bénéficier (Périmètre Danone Way, voir Note Méthodologique et plus d'informations sur Danone Way dans la section Être certifié B Corp).

    PROGRAMMES D'ÉDUCATION ET D'INFORMATION

    30

    programmes d’éducation et d’information à visée des consommateurs étaient actifs en 2018 (contre 28 en 2017).

     

    L’indicateur est calculé sur le périmètre de la scorecard « One Health ».

    Cet indicateur a été redéfini en 2017. Pour être inclus dans l’indicateur, un programme à visée des consommateurs doit maintenant répondre aux critères de pertinence suivants :

    • répondre à un enjeu de Santé Publique local, identifié comme étant une priorité par les parties prenantes locales ;
    • traiter un ou plusieurs facteurs déterminants de cet enjeu (le « grignotage » est par exemple un des facteurs déterminants de l’obésité) ;
    • définir un objectif en lien avec l’enjeu et les facteurs sélectionnés, avoir pour cible un type de population identifié, dont l’état initial a été étudié (« baseline ») ;
    • être co-construit avec le monde universitaire et/ou le gouvernement, avoir des leviers d’actions identifiés et priorisés, ainsi que des jalons intermédiaires et des indicateurs d’impact définis ;
    • avoir un impact régulièrement mesuré et pouvoir s’adapter si nécessaire, selon les résultats obtenus par ces mesures.

     

    35 millions

    Depuis leurs lancements, ces programmes ont potentiellement touché plus de 35 millions de personnes (contre 28 millions en 2017) : les consommateurs pour les Pôles Produits Laitiers et d’Origine Végétale (les produits d’origine végétale ne sont à date pas inclus) et Eaux ; les parents pour la nutrition infantile ; les patients et aidants pour la nutrition médicale.

    Focus : lutter contre la surconsommation ou l'obésité

    La surconsommation ou l'obésité font partie des enjeux de santé publique locaux dans certains pays où nous sommes présents, et touchent particulièrement les enfants. Afin d’adresser ces enjeux et encourager les enfants à adopter des habitudes plus saines, nos filiales mettent en place des programmes d’éducation et d’information spécifiques. Par exemple :

    • En Espagne, 41 % des enfants âgés de 6 à 9 ans souffrent d'obésité ou de surpoids (1). Pour faire un pas supplémentaire dans la lutte contre l'obésité, notamment infantile, Danone Espagne a mené plusieurs actions parmi lesquelles le programme Danone Sports Schools [Ecoles des Sports Danone] (EDD) développé en partenariat avec ADDIM, une association espagnole. Par le biais du sport, de l’éducation à des modes de vie sains et du soutien scolaire, le programme promeut de meilleures habitudes et favorise l’intégration sociale des enfants âgés de 6 à 12 ans issus des milieux défavorisés. Des tests psychosociaux effectués tous les trimestres démontrent les changements observés dans les habitudes des enfants.
    • Le Mexique est l’un des pays où les taux de surpoids et d’obésité sont les plus élevés (2). Développé avec l'Institut National de Pédiatrie (Instituto Nacional de Pediatria), la filiale Eaux au Mexique a lancé le programme d'éducation « Prefiero Agua Simple » [Je préfère l'eau] qui promeut dans les écoles des habitudes d'hydratation plus saines par la consommation d'eau. Une enquête a été menée, avant et après le programme, ainsi qu’un dernier suivi après un an de mise en œuvre du programme, qui ont permis de montrer une augmentation de la consommation d’eau, et un passage des boissons sucrées à la consommation d’eau.

     

    (1) Etude ALADINO 2015, Étude de surveillance de la croissance, de l'alimentation, de l'activité physique, du développement de l'enfant et de l'obésité en Espagne (Estudio de Vigilancia del Crecimiento, Alimentación, Actividad Física, Desarrollo Infantil y Obesidad en España. 2015).

    (2) Rapport sur l'obésité 2017 de l'OCDE (Obestiy update 2017 report).

    PERMETTRE AUX ÉQUIPES LOCALES D’ADRESSER LES ENJEUX DE SANTÉ PUBLIQUE

    Danone s’assure que ses salariés soient en mesure de mieux comprendre et d’adresser les enjeux de santé publique locaux.

     

    13 296

    salariés ont reçu une formation sur la nutrition, la santé et/ou l’hydratation au cours des deux dernières années (contre 33 444 en 2017).

    L’indicateur est calculé sur le périmètre de la scorecard « One Health ».

    HEALTH @ WORK

    Danone met en place des programmes dédiés permettant à ses salariés de devenir les meilleurs ambassadeurs de sa mission.

     

    A fin 2018, toutes les 61 filiales de Danone ont un programme « Health @ Work » actif, contre 48 sur 50 à fin 2017.

     

    Un programme « Health @ Work » actif est un programme de santé et de bien-être dédié aux salariés qui couvre au moins une des trois dimensions : « Healthy Diet » [Alimentation Saine], « Healthy Body » [Corps sain], « Healthy Mind » [Esprit sain], et qui assure l’accès à au moins une offre gratuite. L’indicateur est calculé sur le périmètre de la scorecard « One Health ».

     

    63 619

    salariés ont accès à ces programmes « Health @ Work » (contre 62 802 en 2017). Cela représente 85 % des salariés du périmètre de la scorecard « One Health » (contre 81 % en 2017).

    91 %

    des entités ont formalisé une politique qui soutient l’allaitement maternel pour leurs salariés et qui est soutenue par les membres du Comité de direction. Cette politique doit se traduire par des actions concrètes (Périmètre Danone Way, voir Note Méthodologique et plus d'informations sur Danone Way dans la section Etre certifié B Corp).