Performance

Enjeux mondiaux

L'augmentation de la productivité au travail, la réduction du taux de chômage (en particulier pour les jeunes adultes et les femmes), et l'amélioration de l'accès aux services et aux avantages financiers sont des éléments essentiels d'une croissance économique durable et soutenue. Le travail forcé, le travail des enfants et l'esclavage moderne sont toujours une réalité et l'éradication de la pauvreté est possible à la seule condition d'offrir des emplois stables et justement rémunérés.

 

Cibles de l'ODD 8 auxquelles Danone contribue

Source : Nations Unies

  • Cible 8.5 : D’ici à 2030, parvenir au plein emploi productif et garantir à toutes les femmes et à tous les hommes, y compris les jeunes et les personnes handicapées, un travail décent et un salaire égal pour un travail de valeur égale.
     
  • Cible 8.7 : Prendre des mesures immédiates et efficaces pour supprimer le travail forcé, mettre fin à l’esclavage moderne et à la traite d’êtres humains, interdire et éliminer les pires formes de travail des enfants, y compris le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats et, d’ici à 2025, mettre fin au travail des enfants sous toutes ses formes.
     
  • Cible 8.8 : Défendre les droits des travailleurs, promouvoir la sécurité sur le lieu de travail et assurer la protection de tous les travailleurs, y compris les migrants, en particulier les femmes, et ceux qui ont un emploi précaire.

 

Thèmes économiques relatifs à l'ODD 8 pertinents pour Danone

Source: SDG Compass

  • Emploi
  • Economie inclusive
  • Non-discrimination
  • Construction d'infrastructures
  • Disponibilité de forces de travail qualifiées
  • Elimination du travail forcé ou obligatoire

 

Contribution de Danone à l’ODD 8

L’ODD 8 est un axe stratégique de Danone

Conformément à son double projet économique et social, Danone crée de la valeur sociale en soutenant ses plus de 100 000 salariés dans plus de 55 pays, au travers de sa stratégie Ressources Humaines, qui s’articule autour des piliers suivants :

  • Dialogue Social
  • Formation et Développement des salariés
  • Diversité et Inclusion
  • Santé et Sécurité

 

En 1972, Antoine Riboud, ancien PDG de Danone, affirmait dans un discours visionnaire que « la responsabilité de l’entreprise ne s’arrête pas au seuil des usines ou des bureaux ». Cette vision a conduit Danone à prendre un engagement de long terme pour la construction d'une croissance inclusive qui garantit le travail décent aux salariés de Danone mais aussi à ses fournisseurs et à tous les acteurs économiques de sa chaîne de valeur, même les plus vulnérables. Danone aborde ces questions en faisant la promotion des principes sociaux dans sa chaîne d’approvisionnement et en créant des programmes avec ses partenaires les plus vulnérables au travers de ses plateformes d’innovation sociale.

 

Danone assure un travail décent à ses salariés de manière inclusive

  • Le dialogue social est essentiel pour Danone, il permet d’aligner les efforts collectifs afin d’améliorer la performance de l’entreprise. Le dialogue social est un levier important aux niveaux du management, des syndicats et des représentants du personnel. En 2016, un 10ème accord international a été signé, dans le cadre des 40 ans de collaboration entre Danone et l’Union Internationale des Travailleurs de l’Alimentaire (UITA). Cet accord établit un socle commun de politiques sociales telles que des processus d’embauche égaux et non-discriminants, des conditions de travail sécurisées et saines ainsi que le droit à la formation dans toute l’entreprise.
  • Danone met en place des formations fonctionnelles développées en grande partie en interne et dispensées, le plus souvent, par des cadres de Danone dans les différentes fonctions et pays. A travers nos évènements ‘Campus for All’ nous visons la mobilisation d’une population plus large de salariés, notamment de non cadres, en proposant plusieurs canaux de formation (conférences, e-learning, networking, etc.). En complément des formations fonctionnelles, Danone veille à développer une culture selon laquelle chaque salarié peut développer des compétences de leadership : Danone a développé son modèle de leadership CODES (Committed, Open, Doer, Empowered, Self-awareness).
  • Lancé initialement sous le nom WISE par Danone en 2004, WISE2 est un programme mondial ayant pour objectif de développer une culture santé et sécurité sur l’ensemble des sites afin de réduire significativement le nombre d’accidents du travail. Ce programme s’articule autour de 13 éléments de la culture de la sécurité, tels que la politique santé-sécurité, l’engagement visible du management, les objectifs et indicateurs de santé-sécurité, la formation, les analyses des accidents… et 13 standards de sécurité couvrant les situations à risques les plus critiques, tels que les énergies dangereuses, le travail en hauteur, les produits chimiques… Le programme couvre également la conformité des sites aux standards de sécurité et la convergence entre sécurité et santé. D'ici 2020, Danone s’est engagé à réduire de moitié les accidents de travail avec arrêt par rapport à 2014.
  • Danone continue de travailler à la construction d’une entreprise diversifiée et inclusive. Cela lui permet d'avoir la richesse que seul un vrai mélange de genres, d’âges, d’origines ethniques, de nationalités, de parcours, de religions, de modes de pensée et de modes de gouvernance apporte. Dans cette ambition de diversité inclusive au sein de Danone, trois priorités ont été fixées : le développement de comportements inclusifs sur le lieu de travail, une diversité de genre et de culture plus importante, ainsi que l’implication des personnes se situant à différents niveaux décisionnels de l’entreprise.

 

Promotion de pratiques sociales responsables dans la chaîne d’approvisionnement de Danone pour éradiquer le travail forcé

  • En 2001, Danone a mis en place ses sept principes sociaux fondamentaux issus des normes de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) : abolition du travail des enfants et du travail forcé, principes de non-discrimination, liberté d’association, santé et sécurité au travail, temps de travail et rémunérations.
  • En 2016, Danone a rejoint l’initiative du Consumer Goods Forum (CGF) dont l’objectif est l’élimination du travail forcé de l’ensemble des chaînes d’approvisionnement. Dans ce cadre, Danone a complété ses Principes Sociaux Fondamentaux en 2017 afin d’intégrer les Principes Prioritaires du CGF : tout travailleur doit bénéficier d’une liberté de mouvement, aucun travailleur ne doit payer pour son emploi et aucun travailleur ne doit être contraint ou forcé à travailler. Danone s'est engagé à adopter des politiques appropriées pour intégrer les principes prioritaires du secteur dans ses propres opérations par le biais d'actions concrètes. Formalisé en 2018 dans le cadre du Danone Statement on Forced Labor, cet engagement concerne le recrutement et la situation des travailleurs œuvrant chez Danone par l’intermédiaire de prestataires de main d’œuvre et les salariés des sous-traitants travaillant sur les sites Danone.
  • En 2017, Danone a fait évoluer son programme RESPECT sur les achats responsables vers une approche plus globale de diligence raisonnable, couvrant l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement de Danone et en particulier les droits de l’Homme. Ce processus est inspiré des Principes Directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’Homme des Nations Unies (PDNU) et constitue la mise en œuvre du Plan de vigilance requis par la loi française. En 2018, Danone a mené une analyse de risque relative aux droits de l’homme portant sur ses 4 000 sites de fournisseurs enregistrés sur la plateforme Sedex. Sur la base des résultats de cette dernière, Danone a lancé un plan sur deux ans pour auditer environ 200 sites identifiés à risque.
  • En 2018, afin de mettre pleinement en œuvre les Principes du CGF dans ses opérations, Danone a renforcé ses attentes vis-à-vis des agences etprestataires de main d’œuvre qui emploient des travailleurs pour le compte de l’Entreprise, en adoptant et déployant une politique interne, la Global Policy for External Workforce.

 

Promouvoir le travail décent et la croissance inclusive au sein de sa chaîne de valeur à travers les fonds d'innovation sociale

  • Le Fonds Danone pour l'Écosystème co-crée des projets à impact social qui renforcent les partenaires économiques vulnérables de la chaîne de valeur de Danone. Au travers de ses 85 projets, le fonds a amélioré l'employabilité, l'inclusion sociale et les revenus garantis de milliers d'agriculteurs familiaux, de vendeurs de rue, de ramasseurs de déchets et d'aides-soignants dans le monde entier. En effet, depuis sa création en 2009, plus de 57 000 personnes ont bénéficié d’un développement de leur potentiel professionnel et plus de 4,4 millions de personnes ont été positivement impactées dans 33 pays.
  • Le Fonds Livelihoods soutient les efforts des communautés rurales à faible revenu dans les pays en développement pour la restauration de leur écosystèmes naturels, l'amélioration de leur sécurité alimentaire et de leurs revenus économiques.

Indicateurs de performance de Danone en 2018

12 %

la réduction du taux de fréquence annuel des accidents du travail avec arrêt entre 2017 et 2018

10

accords internationaux ont été signés entre Danone et l’UITA entre 2009 et 2018

57 259

personnes ont pu développer et renforcer leur employabilité grâce au Fonds Danone pour l'Ecosystème en 2018

1 500

exploitations agricoles sont connectées aux marchés ou aux chaînes d’approvisionnement des investisseurs du Fonds Livelihoods pour L’Agriculture Familiale

4 043

sites de fournisseurs de rang 1 étaient enregistrés sur la plateforme Sedex

333

audits SMETA ont été réalisés sur des fournisseurs de Danone, à l’initiative de l’entreprise ou de ses pairs

94 125

salariés ont bénéficié d'au moins une formation en 2018

Partenariats de Danone (ODD 17)

  • En 2018, Danone et l’OCDE ont lancé la plateforme « Business for Inclusive Growth » (B4IG), la première initiative mondiale regroupant entreprises et pouvoirs publics dans le but d’accélérer le processus d’action contre les inégalités et en faveur de l’inclusion. L’initiative de 3 ans vise à générer des résultats économiques plus inclusifs et à renforcer l’impact des entreprises en étudiant et en encourageant le recours à des leviers économiques en faveur de la croissance inclusive ainsi qu’en recensant les politiques publiques complémentaires, en mettant au point de nouvelles méthodes de mesure de l’impact et en partageant les meilleures pratiques (en savoir plus).
  • En 2016, l’Union Internationale des Travailleurs de l’Alimentaire (UITA) et Danone ont signé un accord unique sur l’Emploi Durable et l’Accès aux Droits. Cet engagement commun se construit autour de la promotion de « l’emploi permanent et direct comme condition essentielle pour une activité économique durable ancrée dans le respect » (en savoir plus).
  • Danone et la Banque Interaméricaine de Développement se sont associés et ont uni leurs forces avec le Fonds Livelihoods et le Fonds Danone Ecosystème pour développer des programmes innovants visant à stimuler la croissance économique en Amérique Latine et dans les Caraïbes. Etabli pour 3 ans, ce partenariat stratégique global favorisera la mise en place d’initiatives durables et inclusives dans cette région en s’appuyant sur la chaîne de valeur de Danone et de ses partenaires, tout en bénéficiant aux populations locales et en préservant l’environnement (en savoir plus).
  • En 2016, Danone a rejoint l’initiative du Consumer Goods Forum (CGF) dont l’objectif est l’élimination du travail forcé de l’ensemble des chaînes d’approvisionnement (en savoir plus)